Message du directeur diocésain

Patrick Lamour - Directeur diocésain

 « ACCOMPAGNER LES TRANSITIONS ET LES TRANSFORMATIONS DU MONDE ET PREPARER LES FUTURS POSSIBLES »

Le fil rouge retenu pour l’année scolaire 2021-2022 « Accompagner les transitions et les transformations du monde et préparer les futurs possibles » nous inscrit et nous enracine dans le cheminement qui est tracé de longue date dans nos territoires, et nous oriente vers l’avenir, y compris dans ce qu’il comporte non seulement d’inconnu mais d’inconnaissable, ainsi que l’indiquait Monsieur Pierre GIORGINI, ancien Président recteur de l’Université catholique de Lille, à l’occasion de la journée de rentrée des Chefs d’établissement et des responsables de l’Enseignement catholique du Finistère le mardi 24 août 2021 à Plougonvelin. L’éducation est ainsi un double mouvement incessant. C’est à la fois la transmission, d’une génération à l’autre, d’un patrimoine humain, spirituel, technique, scientifique, culturel, esthétique, artistique qui permet aux aînés d’aider les plus jeunes à se construire et à se consolider. C’est d’autre part, un acte de transformation qui prépare les plus jeunes à inventer le monde de demain, que nous ne connaissons pas, et qui est caractérisé par l’inattendu, l’imprévisible.

En vue de ce monde de demain qui ne sera pas celui d’aujourd’hui, encore moins celui d’hier, dans le contexte sanitaire inédit qui est le nôtre, comment portons-nous un regard d’espérance sur la situation présente ? Comment notre regard nous permet-il de voir la réalité, de discerner les appels du monde et les signes des temps, et d’orienter notre action ?

L’espérance est la vertu fondamentale de l’éducateur. Personne ne sait ce que sera l’avenir de cet enfant ou de ce jeune qui est accueilli et accompagné. Mais personne ne peut éduquer s’il ne croit en cet avenir qu’il ne voit pas. L’espérance donne ainsi au chef d’établissement, à l’enseignant, à l’éducateur, l’énergie de croire avec bienveillance et exigence en l’avenir de chaque élève, et d’inventer mille stratégies pour que cet avenir reste le plus ouvert possible.

Parce que « l’éducation n’est pas uniquement une augmentation de culture, de savoir, mais bien profondément une transformation de l’existence, en donnant autant le désir d’une vie vécue que la conscience de ne pouvoir vivre toutes les vies, toutes les expériences » (Frédéric Boyer, éditorialiste journal La Croix), le Pape François, dans l’exhortation apostolique Christus vivit à l’attention des jeunes de notre monde, nous adresse ce message :

« Un ami me demanda ce que je voyais quand je pensais à un jeune. Ma réponse a été « Je vois un garçon ou une fille au pied agile qui cherche sa voie, qui entre dans le monde et qui regarde l’horizon avec les yeux pleins d’espoir, pleins de l’avenir et aussi d’illusions (…) Parler des jeunes, c’est parler de promesses, et c’est parler de joie. Un jeune est une promesse de vie. »

Nous sommes ainsi invités à être des artisans de joie, d’espérance et de confiance pour faire vivre une école de la promesse auprès de chacun des enfants et des jeunes qui sont accueillis et accompagnés par les établissements de l’Enseignement catholique du Finistère

Message de rentrée de Monsieur Patrick LAMOUR, Directeur diocésain

.

Les établissements
et formations

Pour connaître les établissements et formations du Finistère, visualisez notre carte et prenez contact.

Devenir enseignant
dans le Finistère

L’Enseignement catholique recrute.
Trouvez ici toutes les informations utiles

Flux Facebook

Flux Twitter