Message du directeur diocésain

« Héritiers et bâtisseurs, ensemble, construire l’avenir »
Patrick Lamour - Directeur diocésain

Le fil rouge retenu pour l’année scolaire 2020-2021 « Héritiers et bâtisseurs, ensemble, construire l’avenir » nous inscrit et nous enracine dans le cheminement qui est tracé de longue date dans nos territoires, et nous oriente vers l’avenir, y compris dans ce qu’il comporte d’imprévisible ou d’inattendu. L’éducation est un double mouvement incessant : c’est à la fois la transmission, d’une génération à l’autre, d’un patrimoine humain, spirituel, technique, scientifique, culturel, esthétique, artistique qui permet aux aînés d’aider les plus jeunes à se construire et à se consolider ; c’est, d’autre part, un acte de transformation qui prépare les plus jeunes à inventer le monde de demain, que nous ne connaissons pas, et qui est caractérisé par l’inattendu, l’imprévisible. Le monde de demain ne sera pas celui d’aujourd’hui, encore moins celui d’hier. Des enjeux éducatifs nouveaux se jouent, des changements et des mutations sont à l’œuvre, qui appellent à imaginer des réponses renouvelées. Il nous faut apprendre à discerner les évolutions, les changements à l’œuvre, et imaginer, construire les réponses, les adaptations, les innovations à mettre en œuvre. C’est l’intuition que l’Enseignement catholique a conçue de longue date et qu’il avait formulée dans l’expression « une école des continuités et des ruptures » dans le cadre de la démarche d’Assises.

En même temps que nous sommes garants de la vigilance et des mesures qu’exige le contexte actuel, nous avons également à continuer d’inscrire notre mission éducative sous le signe de l’espérance. C’est le sens de l’invitation que nous adresse le Pape François dans son message à l’occasion du lancement du Pacte éducatif mondial. « Dans l’encyclique Laudato si, dit le Pape François, j’ai invité tout le monde à collaborer pour sauvegarder notre maison commune. Pour comprendre à quel point est urgent le défi que nous avons devant nous, nous devons mettre l’accent sur l’éducation qui ouvre les esprits et les cœurs à une compréhension plus large et plus profonde de la réalité. Il faut un pacte éducatif global qui nous invite à la solidarité universelle, à un nouvel humanisme… Dans un moment de fragilisation extrême, d’opposition extrême, il faut unir les efforts afin de faire naître une alliance éducative pour former des personnes mûres, capables de vivre dans la société et pour la société. Mais ce changement a besoin d’un chemin éducatif. Nous ne pouvons pas faire un changement sans éduquer à ce changement. …

Nous devons fonder les processus éducatifs sur la conscience que tout dans le monde est intimement connecté…

Nous devons avoir le courage de former des personnes disponibles à se mettre au service de la communauté. J’invite chacun à être protagoniste de cette alliance ».

Parce que « éduquer, c’est ouvrir l’autre à l’expérience de la vie » (Frédéric BOYER), le projet d’éducation des établissements met au centre de sa démarche :

  • l’attention portée à chaque personne, parce que chaque enfant, chaque jeune est unique,
  • le regard d’espérance porté sur chacun, qui donne confiance, qui fait découvrir les possibilités dont il est porteur, qui relève dans les situations d’erreur ou d’échec,
  • la volonté de donner leur chance à tous, avec une attention particulière à ceux qui rencontrent des difficultés, des vulnérabilités, des épreuves,
  • l’apprentissage de la liberté, parce que la mission première des enseignants et des éducateurs est peut-être de fabriquer une liberté humaine digne de ce nom,
  • l’éveil à l’intériorité, afin de permettre à chacun de pouvoir faire le point sur lui-même, se recueillir, apprendre à ne pas vivre à la surface de soi, sur le registre des seules émotions ou des seuls intérêts du moment.

Dans « Epreuves du vivant », Andrée CHEDID, écrivain, poète, décrit l’enfance et ses résonnances tout au long d’une vie :

Jusqu’au bord de ta vie
Tu porteras l’enfance
Ses fables et ses larmes
Ses grelots et ses peurs
Tout au long de tes jours
te précède ton enfance
Entravant la marche
ou te frayant un chemin
Singulier et magique
l’oeil de ton enfance
qui détient à sa source
l’Univers des regards

Chaque éducateur est ainsi invité à permettre à chacun des enfants et des jeunes qu’il accompagne d’accéder à la confiance, à l’espérance, à l’admiration, et à la beauté.

Je vous souhaite une bonne lecture de cet annuaire de l’Enseignement catholique du Finistère qui a vocation à vous permettre d’aller à la rencontre des communautés éducatives qui le constituent.

En vidéo

Message aux communautés éducatives

La présence de l'enseignement catholique

Les axes majeurs de l'Enseignement catholique du Finistère

Les établissements
et formations

Pour connaître les établissements et formations du Finistère, visualisez notre carte et prenez contact.

Devenir enseignant
dans le Finistère

L’Enseignement catholique recrute.
Trouvez ici toutes les informations utiles

Flux Facebook

Flux Twitter